Sport & Grossesse !

Sport & Grossesse !
Sport & Grossesse !
Sport & Grossesse !
Sport & Grossesse !
Sport & Grossesse !
Sport & Grossesse !

Le projet du CH Paul Ardier à Issoire part d’un constat : une femme qui a maintenu une activité physique pendant sa grossesse, présente moins de complications, a une meilleure santé mentale, accouche mieux et présente moins de signes de dépression du post partum.

Moins de 25% des femmes en cours de grossesse suivent les recommandations d’activité physique qui sont de 30 minutes de marche par jour !

En parallèle, il a également été constaté que :

  • La plupart des femmes arrêtent leur activité physique pendant la grossesse car :
  1. Les sportives ne trouvent pas de structures qui les acceptent
  2. Les peu sportives arrêtent leurs activités par peur et méconnaissance
  3. Les non sportives ne se mettent pas au sport pendant la grossesse.
  • La prise de poids pendant la grossesse est de plus en plus importante.
  • Il y a une augmentation du Diabète Gestationnel, ce que le réseau RSPA a pu confirmer récemment puisque dans la patientèle, une patiente sur 4 présente un Diabète Gestationnel, ce qui en fait le taux le plus élevé de la région.

Récemment, le sport est devenu un enjeu de santé public et tous les acteurs de santé s’accordent sur le fait qu’une pratique régulière est nécessaire pour une bonne santé. C’est pourquoi l’HAS a élaboré des recommandations en juillet 2019. Il faudrait pratiquer une activité physique régulière de 150 à 180 min/semaine, d’intensité modérée, répartie sur un minimum de 3 jours par semaine.

Les bénéfices de la pratique d’une activité physique sportive chez la femme enceinte sont prouvés sur le bien-être psychologique, la réduction de la prise de poids, la diminution des douleurs lombaires, la réduction du risque de diabète.

Localité : Puy de Dôme & Haute-Loire

Soucieuses de la santé des femmes du bassin de santé d’Issoire et de Brioude suivies au sein de la maternité du centre Hospitalier Paul Ardier, de l’exercice libérale et du centre périnatal de Brioude, une réflexion a été mené autour des solutions possibles d’apporter.

Le CH Paul Ardier a pris contact avec une coach formée à la pratique sportive périnatale, qui sera en mesure de proposer des séances adaptées qu’elle se propose de faire en visio à un horaire prédéfini avec un entretien préalable à chaque séance. Les patientes pourront être corrigées sur leurs postures.

Cette coach proposera du renforcement, du stretching et du pilate aux femmes enceintes.

Ces séances seront enregistrées afin de pouvoir être visionnées en différé par les patientes auxquelles l’horaire ne convient pas. Ceci permettrait à chaque patiente de pouvoir s’adapter.

Beaucoup d’entre elles habitent à 30 min de la maternité au moins. Le distanciel évite un trajet supplémentaire en plus de la plus grande flexibilité des horaires.

3 créneaux d’entrainements seront proposés :

  • 1 créneau de renforcement pour les sportives qui souhaitent poursuivre leur activité pendant la grossesse
  • 1 créneau de renforcement plus modéré pour celles qui n’ont pas l’habitude de pratiquer du sport.
  • 1 créneau de streching pour toutes, pour soulager les maux de la grossesse qui représentent le premier motif de consultation pendant la grossesse et qui contribuent très fortement au mauvais vécu d’une grossesse.

La coach proposera également d’effectuer des séances post natales, ce qui permettrait de garder un lien avec les patientes dans la prévention de la dépression du post partum. Rappelons que le suicide est la deuxième cause de mortalité des femmes qui viennent d’accoucher.

Toutes ces séances seraient enregistrées sur un site internet privé qui resterait la propriété du centre hospitalier Paul Ardier et qui pourra être proposé aux autres maternités de la région.

Les accès du site internet ne seront communiqués qu’aux patientes puis à celles des maternités qui souhaitent adhérer à ce projet.

Les séances seront proposées gratuitement aux patientes suivies au sein de la maternité.

Les Sages-Femmes seront également formées à la pratique sportive en périnatalité.

Statut : En cours

Résultats attendus

Mise en place de questionnaires de satisfaction pour les patientes ayant suivi les séances
Résolution des indicateurs de santé via le réseau
Retour annuel sur le nombre de patientes ayant bénéficié des séances.

Autres projets dans le même thème

photos-format-site-2 pour La Santé

Judo Santé

Découvrir le projet
sans-titre-1-19 pour La Santé

Clermont Sport Santé pour ELLE !

Découvrir le projet
sans-titre-1-14 pour La Santé

Sport & Grossesse !

Découvrir le projet
sans-titre-1-13 pour La Santé

Réhabilitation des patients du Centre Médical de Ceyrat

Découvrir le projet
sans-titre-2-7 pour La Santé

ASM Sport Santé : Pour le développement de la pratique d’activité physique durable, bénéfique à la santé

Découvrir le projet
sans-titre-1-4 pour La Santé

Haute Loire Sportive

Découvrir le projet
photo-1-2 pour La Santé

Activité Physique Adaptée (APA) et Cancer

Découvrir le projet
sans-titre-2 pour La Santé

Les RUBies de l’ASM

Découvrir le projet
pauses-actives pour La Santé

Les pauses actives dans les écoles primaires auvergnates

Découvrir le projet