Les pauses actives dans les écoles primaires auvergnates

Les pauses actives dans les écoles primaires auvergnates
Les pauses actives dans les écoles primaires auvergnates
Les pauses actives dans les écoles primaires auvergnates
Les pauses actives dans les écoles primaires auvergnates

La pratique d’activité physique en milieu scolaire est une vraie préoccupation. Le contexte sanitaire des deux dernières années n’a rien arrangé à la situation. Différentes études ont démontré une baisse considérable du temps d’activité physique quotidienne et un accroissement significatif du temps d’assise et d’écran chez les enfants (source ONAPS).

Le niveau de condition physique moyen des enfants aurait diminué de 15 à 25% selon les études Françaises et Britanniques. Evidemment ceci a également une incidence directe et indirecte sur la surcharge pondérale et l’apparition de maladies chroniques précoces.

La recommandation de pratique d’activités physiques chez les 6/10 ans est d’une heure par jour.

Ce thème est d’ailleurs au cœur des préoccupations de l’éducation nationale et de certains candidats à la présidence de la République.

Localité : Les quatre départements auvergnats

Durant l’année scolaire 2020-2021, l’académie de Clermont-Ferrand et l’ASM Omnisports ont lancé l’initiative des pauses actives dans quelques écoles de Clermont-Ferrand et des Combrailles. Un bilan a été fait et celui-ci est sans appel ! C’est un succès.

42 classes, environ 1 000 enfants de CP au CM2 ont bénéficié du dispositif.

Le dispositif est efficace auprès des enfants et plébiscité par tous les protagonistes.

Fort de ce constat, le projet se poursuit pour la saison 2022-2023 prioritairement dans le Puy-de-Dôme sans pour autant exclure les écoles des autres départements auvergnats. L’ambition est de faire profiter des pauses actives à plus de 380 écoles soit environ 35 000 enfants.

Le périmètre de départ accordé par l’académie de Clermont-Ferrand est :

  • Dans le 03, 12 écoles soit 1 150 enfants
  • Dans le 15, 8 écoles soit 640 enfants
  • Dans le 43, 10 écoles soit 960 enfants
  • Dans le 63, 356 écoles soit 33 000 enfants

Le concept consiste à proposer aux enfants et aux enseignants des animations de 15 minutes avant l’entrée en classe. Idéalement 2 fois par jour.

Celles-ci comprennent quatre phases :

  • la mobilisation
  • la correction de postures
  • l’apport de connaissances
  • la relaxation

Les exercices permettent également de créer une dynamique positive autour de la pratique chez les élèves (il est essentiel de prendre du plaisir) et proposent une ouverture sur la transdisciplinarité comme par exemple la pratique des mathématiques en même temps que la réalisation de l’exercice physique.

La solution proposée et éprouvée l’année passée permet de déployer les pauses actives à l’école en alternant des séances en présentiel et distanciel. Ce sont des éducateurs sportifs spécifiquement formés aux activités physiques posturales qui animent ces moments. La pérennisation de la démarche réside dans la capacité aux enseignants de pouvoir pratiquer en totale autonomie et sécurité. Pour ce faire, les coachs de l’ASM les sensibilisent, les forment et les accompagnent au démarrage du programme. Une fois la formation réalisée, ils bénéficient d’un accès à une plateforme vidéo reprenant un panel d’exercices regroupés par thème (utilisation libre).

Pour ce faire un calendrier de déploiement est établi afin de permettre au plus grand nombre de classes de démarrer dès la rentrée scolaire 2022-2023.

Les ressources accordées au projet par la fondation ASM IMPULSION AUVERGNE permettent la réalisation de ce projet sur le périmètre défini en Auvergne. Elles seront essentiellement affectées à la création de vidéos supplémentaires et d’embauche de coachs spécialisés.

Le projet prévoit une possibilité d’extension au-delà de l’Auvergne et sera mené en coopération avec la fédération française des club Omnisports et les académies concernées. A ce titre et afin de maximiser la chance de déploiement du projet dans sa globalité, une demande de soutien a été faite à France 2024.

 Contribution de la fondation au projet : 186 000 €

Statut : En cours

Résultats attendus

Contribuer à l’atteinte des 60 minutes d’activité physique quotidienne permettant ainsi un meilleur développement physique, moteur, mental et postural de l’enfant
Apporter une culture de l’activité physique aux enfants dans l’optique de pérenniser celle-ci
Déployer un maximum d’écoles en Auvergne

Autres projets dans le même thème

pauses-actives pour La Santé

Les pauses actives dans les écoles primaires auvergnates

Découvrir le projet
projet-clermont-elles pour La Santé

Clermont Sport Santé pour Elles

Découvrir le projet
nouveau-prrubies_720x500_acf_croppedojet pour La Santé

Les RUBIES de l’ASM

Découvrir le projet